Fôret-NoireAllemagne

Freiburg

Green City

Green City – Ce nom, la ville d’Upper Rhine Valley le porte non pas parce qu’elle est la capitale de la Forêt-Noire, mais parce que, dans le monde entier, elle est reconnue pour être la ville modèle de l’écologie et du développement durable. Une ville située tout près du Kaiserstuhl et ses vignobles légèrement pentus fertiles et baignés de soleil, à proximité du Markgräflerland, dont les vergers en fleurs rappellent la Toscane, au pied de la Forêt-Noire et de ses forêts obscures et de ses prairies luxuriantes – on ne peut faire plus vert!

Des visiteurs du monde entier y affluent et viennent voir comment on peut mettre en œuvre une politique et une économie soucieuse de l’environnement dans la vie quotidienne, avec respect l’ecosystème et amour. Bien sûr cette vieille ville ensoleillée, qui a plus de 900 ans, avec ses « Gässle » (ruelles) du Moyen Âge, ses «Bächle» (petits ruisseaux), sa célèbre cathédrale, hospitalité légendaire a un pouvoir d’attraction incroyable. Mais en tant que métropole de l’environnement, elle possède un atout supplémentaire qui l’a rend unique en son genre!

De la ville de marché à la « Green City » (ville écologique)

Déjà en 1120, lorsque les princes de Zähringen ont fondé le marché de Freiburg, ils devaient faire  attention au microclimat de la ville: par l’axe principal de la nouvelle ville, les vents descendant de la Forêt-Noire pouvaient chaque soir balayer la ville de leur souffle refroidissant   – une sorte de Feng Shui du Moyen Âge! Bien conçu était également le système des petits ruisseaux, qui existent encore aujourd’hui : un système de canal ouvert, d’une longueur totale de neuf kilomètres, qui approvisionnait, pour l’usage quotidien, les habitants et l’industrie avec l’eau de la Forêt-Noire, et évacuait de manière naturelle l’eau de pluie et les eaux résiduelles. La proximité avec la nature  est également le principe qui prévaut dans les quartiers modernes de Freiburg, comme le Rieselfeld ou le Quartier Vauban. Dans le monde entier, le Quartier Vauban est connu comme le projet pilote pour le développement durable urbain: les maisons n’ont presque pas besoin d’énergie extérieure, elles produisent en partie parfois plus que ce qu’elles nécessitent elles-mêmes. Un méli-mélo d’habitations individuelles et de maisons a ainsi vu le jour, sans voitures et néanmoins urbain. Aujourd’hui encore, Freiburg compte parmi les rares sites d‘Allemagne en plein essor: tous veulent jouir de cette grande qualité de vie, et profiter à la fois d’une faible consommation en ressources naturelles.

Arrivés sur la branche verte de l‘économie: les anti-nucléaires et les rebelles du courant électrique

Freiburg est l’un des lieux de naissance du mouvement écologique. Déjà dans les années 1970, la population rural eturbaine de Freiburg, s’était, avec succès, opposée à la construction d’une centrale nucléaire à Whyl am Kaiserstuhl. Le premier institut écologique fut fondé à cette époque, ainsi que le plus grand institut de recherche solaire actuel d’Europe, l’Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE). Ils donnèrent, et donnent encore, une impulsion décisive à la recherche sur les énergies renouvelables et le développement durable de la ville. La région de Freiburg fait rimer écologie et économie. Entre les fabricants de modules solaires et les conseillers en environnement, une branche vitale de l’économie verte s’est implantée dans la ville et dans la région. L’économie durable décolle : déjà 12 000 emplois ont été créés ces dernières années dans le secteur de l’économie verte et de l’économie solaire.

Histoire, culture, musées, musique et science: un programme complet!

Tout autour de l’emblème de la ville, autour de la cathédrale, les agriculteurs proposent chaque jour des fruits, des légumes, du vin et du pain fait maison. La cathédrale de Freiburg est l’une des rares dont la construction fut achevée dès le Moyen Âge; les inhabituels meneaux gothiques ont valu à la tour de la cathédrale le nom de plus belle tour de la chrétienté. Attirés dans les ruelles moyenâgeuses par l’odeur de la traditionnelle saucisse de la place de la cathédrale ou par les accords de l’orgue, les visiteurs ne pensent plus qu’à se laisser vivre, au soleil, autour d’un verre de Pinot blanc badois. La ville est également riche en musées de toutes sortes, traditionnels et originaux: du musée des Augustins à celui des figurines. Le musée des Augustins montre de manière impressionnante l’art à son apogée, depuis le Moyen Âge jusqu’au 19ème siècle.

Depuis le 16ème siècle, l’Université laisse son empreinte sur la vie culturelle de la ville de la science. Aujourd’hui encore, elle attire les étudiants du monde entier – ce qui fait de Freiburg, malgré son ancienneté, une ville si jeune et vivante. C’est en particulier grâce à la musique qu’elle a acquis une renommée internationale. Les places pour étudier à l’École de musique et dans de plus petites écoles spécialisées , comme l’Académie internationale de piano de Fribourg, sont très convoitées. L’Orchestre symphonique SWR est originaire de Freiburg, l’Orchestre baroque de Freiburg et l’Ensemble Recherche se produisent en tournée dans les quatre coins du monde. Chaque été, le festival de Zelt-Musik (musique sous des tentes) forme durant trois semaines, en pleine nature, une petite ville musicale: rock, pop, jazz, blues, musique classique, danse et variété.

Centre-ville vert

Aucune autre grande ville d’Allemagne ne possède autant de forêts et de vignobles dans ses murs. Même le centre dévoile son aspect vert: dans le jardin de la ville, sur des petites places avec de vieux marroniers, ou sur les hauteurs du château avec ses points de vue et ses «Biergarten» (brasseries en plein air). Les occasions ne manquent pas d’apprécier l’hospitalité de Freiburg. Lors d’une balade dans le centre-ville, on passe devant la plus ancienne auberge d’Allemagne, le Roter Bären (l‘Ours rouge), ou bien on y fait une halte, car les vins badois – également écologiques! – font craquer tout connaisseur en vin. Les gourmets n’ont que l’embarras du choix. Des spécialités traditionnelles connues sont par exemple les asperges avec Kratzede (crêpes soufflées), Schäufele (plate épaule de porc) accompagnée de choucroute, ou encore le foie aigre avec des Brägele (pommes de terre frites). Et à Freiburg « la Verte », c’est toute l’année la saison des fêtes: fêtes du vin, fêtes de la ville, rencontres amicales et manifestations culturelles et durant la période de l’Avent : le traditionnel marché de Noël – avec des sapins verts éclatants de lumières.